...>
Bienvenue sur le site du Tattoo de Saint-Quentin

UN SAINT-QUENTINOIS A LA GARDE

Dernièrement, un article paru dans le quotidien « Le Courrier Picard » n’est pas passé inaperçu.

En effet, il s’agissait de la visite du Président Libanais qui était reçu à l’Elysée. On le voyait sur la photo, passer en revue un détachement de la Garde Républicaine.

Quelle ne fut pas notre surprise de découvrir un Saint-Quentinois, Yohan Bouvart qui a intégré la 2ème compagnie de sécurité et d’honneurs du 1er Régiment d’infanterie de la Garde.

Yohan ne nous est pas inconnu, puisqu’il a été musicien de « La Vaillante » dans les années 2002/2005 et il a bien entendu participé avec son groupe à plusieurs de nos Tattoo.

Après le concours de gendarme adjoint, il a intégré l’école de gendarmerie de Tulles en Corrèze. A l’issue de sa formation de 3 mois, il a été affecté au centre des opérations et de renseignements de la gendarmerie de Beauvais. A noter qu’il a passé son BAC au Lycée Pierre de la Ramée.

Après le concours de gendarme adjoint, il a intégré l’école de gendarmerie de Tulles en Corrèze. A l’issue de sa formation de 3 mois, il a été affecté au centre des opérations et de

renseignements de la gendarmerie de Beauvais. A noter qu’il a passé son BAC au Lycée Pierre de la Ramée.

Au terme d’une année passée à ce poste, il a satisfait au concours de sous-officier et il a pu intégrer la 28ème promotion d’élève gendarme. A l’issu des différents examens et en fonction du classement final de sortie de promotion, il a eu la possibilité de choisir la garde républicaine malgré un nombre de places très restreint.

Parallèlement à ses missions au Palais des l’Elysée, il a intégré depuis septembre dernier, le quadrille des baïllonettes de la Garde.

Il est toujours intéressant de voir des Saint-Quentinois qui accèdent à des postes aussi prestigieux.

Bonne continuation à Yohan et nous pouvons formuler le secret espoir de le voir à une prochaine édition du Tattoo dans le quadrille des baïllonettes… pourquoi pas !!

UN SAINT-QUENTINOIS A LA TETE DU BAGAD DE LANN BIHOUE

« Philippe Renard, qui a vécu dix ans dans l'Aisne, a été nommé fin janvier directeur artistique du dernier bagad militaire de France.» rapportait récemment le quotidien régional L'Union (Aisne - Marne - Ardennes).  En effet, le 26 janvier dernier, le 17ème Penn-Bagad de Lann-Bihoué a pris ses fonctions, selon une tradition bien établie, le Capitaine de Vaisseau Laurent Hava,Commandant l'aéronautique navale de la base du Ponant, a remis la bannière du célèbre Bagad au Major Philippe Renard qui, pour l'occasion devenait le second redoublant à ce poste (c'est une formule consacrée dans le milieu pour  expliquer qu'il occupe pour la deuxième fois ce poste). Philippe Renard, 51 ans, qui  passa son enfance à Saint-Quentin, rêvait d'être marin. En 1979, il embarque;suivra une carrière qui le mènera à Toulon, en Guadeloupe, à Tahiti et fera de lui un spécialiste du renseignement, notamment en Asie (narcotra-fiquants, piraterie). Ce passionné de musique traditionnelle s'apprête à vivre avec les quelque trente sonneurs de l'ensemble, une année 2010 très active : des échanges avec les chœurs de l'armée rouge dés mars; Euro celtes à Strasbourg et le retour de la Jeanne d'Arc en mai;Calgary au Canada en juillet; les quarante ans du festival inter celtique, le retour aux filets bleus de Concarneau et la fête de la mirabelle à Metz en août

La part belle était ensuite faite  au peloton d'intervention et de sécurité à cheval, avec la reprise des tandems, le solo de dressage et le caroussel des lances.
L'après-midi quant à elle, était plutôt consacrée au carrousel motocycliste ainsi qu'une intervention acrobatique de la même équipe motocycliste.
Cette sympathique journée très ensoleillée,se déroulait au Quartier Carnot qui abrite un
escadron de la garde à cheval, site qui est situé dans l'ombre du Château de Vincennes et à l'entrée du Bois de VincennesUn final ponctuait ces portes ouvertes, avec le quadrille des baïonettes, la garde Napoléonnienne et l'escadron motocycliste.
L'occasion également pour nous, de prendre quelques contacts fructueux, pour nos futurs Tattoo.
 
JOURNEE "PORTES OUVERTES"
à la GARDE REPUBLICAINE
 
Dernièrement, se sont déroulées à Vincennes au Quarteir Carnot, les journées "portes ouvertes" de la Garde Républicaine, l'occasion révée de découvrir les métiers de cette unité d'élite.
Cette journée très bien organisée a commencé par une aubade de la fanfare de cavalerie
accompagnée de la musique et du quadrille des baïonettes. Une autre facette de l'unité a été présentée avec une démonstration du peloton d'intervention et de sécurité, toujours très impressionnante.
UNE GRANDE PREMIERE !!
 
Une grande première dans les musiques de l'Armée Françaisee, avec la nomination à la fonction de Tambour Major d'une femme.
En effet, le concours de recrutement de tambour-major qui s'est tenu dernièrement, à la musique des équipages de la flotte a permis l'accès à ce poste d'une femme.
Cor solo au sein de l'orchestres d'harmonie depuis 2007, Virginie CHARLET possède une certaine expérience de muisicienne militaire, puisqu'elle a souscrit son premier engagement en 1998, au sein de la Musique de la Région Terre sud-est [devenue depuis Musique de l'Infanterie] poursuivant en paralllèle ses études au Conservatoire Supérieur de Musique de Lyon.
 
Elle réussit le concours de recrutement de la Musique des Equipages de la Flotte de Toulon en 2003.
C'est la restructuration des formations musicales de la Marine qui pousse Virgiie CHARLET a tenter sa chance, avec cinq autres candidats (dont une autre femme). En effet, les postes de cornistes et le nombre de musiciens des deux orchestres (Brest et Toulon) n'étant plus en adéquation, un certain nombre se retrouvait alors laissé pour compte.
 
LA MUSIQUE DES U.S. MARINES à BELLEAU dans l'AISNE

Une musique militaire américaine dans notre département et de plus la prestigieuse formation des U.S. Marines, est toujours un évènement qu’il ne faut rater en aucun cas.

En effet, cette formation était sur nos terres picardes à l'occasion de l'American Mémorial Day, célébrant la mémoire des nombreux soldats tombés lors de l'offensive allemande vers Paris avec 29 divisions, en 1918.

Cette cérémonie où l'émotion était palpable nous a permis de voir et entendre la Musique des Marines U.S. venue tout droit des Etats-Unis.

 

Nous avons pu apprécier la rigueur et la très grande qualité des interprétations.... Que du bonheur !!

Il faut l'avoir vu une fois dans sa vie... quel spectacle !!

Nous avons également pu apprécier le Drill Contingent des U.S. Marines, qui nous a époustouflés par leur rigueur et leur habileté.

Un drill Contingent; est une formation militaire qui effectue une prestation très réglée, avec maniement et lancer de fusils. L'équivalent existe en France avec le quadrille des baïonnettes de la Garde Républicaine.

 
Découvrez les photos en cliquant ici.
MUSIQUE  des FORCES ARMÉES
BELARUS dans le PAS-de-CALAIS
Une formation de musique des Pays de l'Est dans la région est toujours un évènement qu'il ne faut manquer à aucun prix. C'est pourquoi nous sommes allés dernierement à la rencontre de cette formation qui s'est révélée d'une très grande qualité.
En effet, la Musique Centrale des Forces Armées de la Belarus était présente à Annezin près de Béthune dans le Pas-de-Calais, dans le cadre des commémorations de sa libération.
Il faut en effet se souvenir que la période de fin août et début septembre est propice aux célébrations de la libération des communes du nord de la France,de l'occupation Allemande
Pour mémoire, c'est le 4 septembre 1944, que les Anglais, venus de Saint-Pol-sur-Ternoise, péné-traient dans Annezin par la route nationale, pour rejoindre Béthune.
Cette libération, mêlée de joie, mais aussi de douleurs, mérite que chacun se souvienne.
C'est pourquoi l'association "Artois Libéré" dans un esprit de mémoire et d'éducation, dû à notre jeunesse, organise chaque année des commé-morations en invitant de nombreuses formations musicales militaires.
Le Pipe of Murray Pipe Band était également présent à cette manifestation, ainsi qu'un défilé de véhicules militaires d'époque, pour le plus grand plaisir d'un public venu nombreux..
De nombreux jeunes étaient présents sur le parcours
 
BATTERIE-FANFARE de la MUSIQUE
de la POLICE NATIONALE
UN BOHAINOIS aux COMMANDES
 
Nommé en 2007, Christophe LEFEVRE est Tambour-Major de la Musique de la Police Nationale.
Né en 1968 à Bohain, il a suivi son père à la société de trompettes "Les Enfants de Bohain". Il y débute sa formation de trompettiste pour ensuite la poursuivre à Paris en 1988 où il entretprend des études d'écriture dans la classe de Désiré DONDEYNE, maître-compositeur joué dans le monde entier.
Sa formation musicale et l'obtention de plusieurs
Une garde à l'Elysée
prix musicaux, lui valent d'être nommé au poste de Tambour-Major adjoint de la Musique de la Police Nationale en 1997.
Il poursuit, par ailleurs, une carrière pédagogique qui l'amène à transmettre ses valeurs à de jeunes trompettistes dans le cadre
de stages ou masters classes.
Il est membre de la Sacem en qualité de compositeur.
Il est désormais aux commandes de la Batterie-Fanfare de cette prestigieuse musique en tant que Tambour-Major depuis 2007.
tatto_saint-quentin001024.jpg tatto_saint-quentin001022.jpg

Copyright © 2017  FETES du BOUFFON -Tous droits réservés.

tatto_saint-quentin001035.jpg tatto_saint-quentin001034.jpg tatto_saint-quentin001033.jpg tatto_saint-quentin001032.jpg tatto_saint-quentin001031.jpg tatto_saint-quentin001030.jpg tatto_saint-quentin001029.jpg tatto_saint-quentin001028.jpg tatto_saint-quentin001021.jpg tatto_saint-quentin002009.jpg tatto_saint-quentin002008.jpg tatto_saint-quentin001001.jpg